Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film
Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain
de Jean-Pierre Jeunet
France, 2001, 2h00

Le dossier pédagogique dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse aux enseignants du secondaire qui verront le film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain avec leurs élèves (entre treize et dix-sept ans ans environ). Il contient plusieurs animations qui pourront être rapidement mises en œuvre en classe après la vision du film.

Etudier un motif: caché - découvert

La vie d'Amélie Poulain va changer dès le moment où elle découvre un objet caché, la boîte à trésors de Dominique Bretodeau. Cet événement déclencheur peut aussi être vu comme un «motif».

«Un motif est l'objet d'une répétition formelle. Un objet, une couleur, un lieu, un personnage, un son ou un trait de caractère peuvent être des motifs, comme un éclairage ou une position de la caméra, s'ils sont répétés à travers le film [1]». Cette répétition ne se fait pas à l'identique (ce serait ennuyeux), il y a toujours un changement, une variation minime ou importante dans la répétition du motif.

«Quelque chose qui est d'abord caché puis découvert» est un motif du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain. En effet, à y regarder de plus près, «caché-découvert» revient souvent et sous de multiples formes dans le film. Parfois il s'agit d'objets, mais le motif peut aussi prendre une forme symbolique.

Objectif

  • Se familiariser à un procédé fréquent au cinéma: le motif

Méthode

  • Relever les différentes occurrences du motif «caché-découvert»

Déroulement

Rappelons aux élèves que l'événement déclencheur dans l'histoire d'Amélie Poulain est le fait qu'elle découvre un objet qui avait été caché 40 ans auparavant Le fait que quelque chose soit caché puis découvert revient à de nombreuses reprises dans le film. Invitons les élèves à se souvenir de tous les objets qui sont cachés puis découverts dans le film.

On pourra ainsi relever:

  • la boîte à trésors de Dominique Bretodeau, donc,
  • les emplettes de Monsieur Dufayel (des produits de luxe que Lucien cache sous des emballages de produits banals)
  • les photomatons que Nino recherche dans les gares
  • le petit mot glissé dans la poche de Nino
  • la cassette vidéo de Monsieur Dufayel, cachée sous le paillasson
  • le sot-l'y-laisse, ce délicieux morceau du poulet qui passe inaperçu et que Dominique Bretodeau fait découvrir à son petit-fils
  • ...

On pourrait presque dire que Dominique Bretodeau lui-même est «caché» pour Amélie qui le cherche au début de l'histoire et qui va finir par le découvrir. Ainsi, on voit que le motif «caché-découvert» ne s'applique pas seulement à des objets concrets. Invitons maintenant les élèves à rechercher d'autres exemples de «caché-découvert».

Si les élèves ne trouvent pas , on peut leur donner l'exemple de la vraie personnalité d'Amélie qui est cachée et que Monsieur Dufayel va découvrir. De la même manière, la personnalité de la jeune fille au verre d'eau du tableau de Renoir est cachée pour Monsieur Dufayel; il n'arrive pas à la cerner. Ses discussions avec Amélie lui permettront de découvrir la personnalité d'Amélie mais aussi le «secret» de la jeune fille au verre d'eau: elle a l'air absent parce qu'elle s'imagine une relation avec un absent plutôt que de s'intéresser aux personnes qui l'entourent Le motif «caché-découvert» prend ici une forme symbolique

On pourrait ajouter qu'Amélie se cache pour Nino, dans leur jeu de piste, avant de se laisser découvrir enfin à la fin du film.

Tout cela, ce sont des choses que les personnages du film découvrent Mais nous, spectateurs, sommes aussi invités à participer à ce petit jeu. En effet, il arrive que le spectateur soit le premier «découvreur» d'une chose cachée Cela se produit par exemple quand on voit le cur d'Amélie qui bat plus fort quand elle voit Nino, ce qui n'est visible que pour le spectateur et pas pour les personnages du film. De la même façon, seul le spectateur voit la clé cachée dans la poche d'Amélie, comme il est le seul à voir qu'Amélie est désespérée quand Nino quitte le café et qu'elle se liquéfie littéralement.

Au niveau de la construction du récit aussi, certains événements sont cachés, qu'on ne découvre que plus tard. C'est le cas des énigmes du film: celle du nain de jardin voyageur, celle du réparateur de photomatons L'explication de ces phénomènes bizarres est cachée puis découverte.

Pour clôturer l'exercice, invitons les élèves à découvrir la solution d'une dernière énigme:

Comment se fait-il que Nino soit derrière la porte d'Amélie au moment où elle s'apprête à partir à sa recherche dans la rue?

Voilà un dernier mystère dont la solution n'est pas donnée dans le film... Aux élèves de l'imaginer

Prolongement

On pourra reprendre ici l'inventaire des petits détails que les élèves ont relevés dans le film (voir la fiche pour l'élève). Le film recèle-t-il beaucoup de petites choses cachées que les plus attentifs seulement auront découvertes?

On peut également demander aux élèves s'ils ont relevé d'autres motifs dans le film. Se souviennent-ils des différentes circonstances où il est question :

  • du Tour de France?
  • de souvenirs d'écolier?
  • de personnages, normalement inanimés, et qui pourtant se mettent à parler
  • d'animaux
  • de cinéma
  • de télévision
  • de Lady Di
  • ...

1. David Bordwell, Kristin Thompson, L'art du film: une introduction, Bruxelles, De Boeck Université, 2000.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier