Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré au dessin animé
Mika et Sebastian, l'aventure de la poire géante
de Jorgen Lerdam, Philip E. Lipski et Amalie N. Fick
Danemark, 2018, 1 h 20

Ce dossier pédagogique consacré au film d'animation Mika et Sebastian, l'aventure de la poire géante s'adresse aux enseignants du matenrel qui verront ce film avec leurs élèves à partir de quatre ans ans environ. Il propose plusieurs animations à mettre en œuvre rapidement après la projection. L'extrait ci-dessous propose une animation sur la représentation en coupe d'un objet qui fait l'objet d'une belle illustration dans le film.

Une image étrange

Dans le film, l'on voit tour à tour la poire entière, et la poire en coupe transversale. (Tout comme le dragon de mer, que l'on voit aussi en coupe à certains moments.)

 

Cette convention de la vue en coupe qui est connue des adultes ne l'est peut-être pas des enfants.

L'intention pédagogique de cette activité est d'entraîner des compétences comme :

– identifier les principaux constituants d'un objet
– établir des rapprochements entre deux objets
– utiliser le dessin comme moyen d'expression et de représentation

Soumettons les deux images ci-dessus aux enfants.

Commentons ces deux images avec des questions comme :

  • Qu'y a-t-il comme différences entre ces deux images de la poire géante ?
  • La poire est-elle orientée de la même manière ?
  • La poire est-elle réellement coupée en deux ?
  • Pourquoi la voit-on comme ça ?

Commentaires

On pourra dégager que, dans la deuxième image, on voit la poire comme si elle était coupée en deux dans le sens de la hauteur. Mais c'est une convention : elle n'est pas coupée en deux; à d'autres moments du film, on peut voir la poire entière. Or, si la poire a été coupée, on ne peut pas la « recoller ». D'autre part, la mer aussi est comme « coupée ».

L'auteur du film montre la poire ainsi pour qu'on puisse voir ce qui se passe à l'intérieur et comment elle est aménagée. On voit aussi qu'elle est totalement creusée; il n'y a aucune partie « pleine ».

La poire est orientée de la même manière dans les deux images : la voile est à droite, le gouvernail à gauche, tout comme l'espèce d'antenne. La feuille est aussi orientée vers la gauche. Et l'on voit qu'il y a une fenêtre avec un rebord extérieur, ouverte du côté droit, juste sous la voile.

Dans l'image « en coupe », on voit la partie immergée de la poire, alors qu'on ne la voit pas dans l'autre image.

Prolongement : d'autres vues en coupe

Présentons maintenant d'autres vues en coupe aux enfants (ces images sont présentées dans le dossier imprimé, mais on en trouvera facilement d'autres sur Internet) :

  • De quoi s'agit-il ?
  • À quoi reconnaissez-vous cet objet ?
  • Avez-vous déjà vu cet objet « coupé » de cette manière ?
  • Entre les objets qu'on a déjà vus coupés de cette manière et les autres, quelle différence y a-t-il ?

Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Sorbonne Université - UFR des Sciences de la Vie

Invitons ensuite les enfants à dessiner quelque chose « en coupe », soit quelque chose que l'on peut couper et que l'on a déjà vu coupé, comme un fruit, un légume… soit quelque chose qu'on ne peut pas couper (parce que c'est trop dur ou trop grand ou parce que c'est vivant!) et l'on imagine alors ce qu'il y a à l'intérieur…

Commentaires

Les objets présentés en coupe sont facilement reconnaissables par leur forme. Mais on sait aussi qu'une pomme ou une orange ont une peau, qui entoure de la chair, avec des pépins au centre, et des quartiers pour l'orange. On a certainement déjà vu une pomme ou une orange coupée en deux.

Un tronc d'arbre aussi peut être coupé, même si ce n'est pas à la portée de tout le monde ! Et les enfants ont peut-être déjà vu la coupe d'un tronc. Dans ce cas, ils savent qu'à l'intérieur de l'écorce de l'arbre, il y a un bois d'une couleur plus claire où l'on peut voir des anneaux, qui correspondent, comme on le sait, aux années de croissance de l'arbre.

Mais d'autres objets ne peuvent pas être coupés en deux, comme un avion ou une maison.

Et d'autres objets peuvent difficilement être coupés d'une manière aussi tranchée que sur les dessins présentés ici. (Si on essayait de trancher une fleur pour observer l'intérieur, on la détruirait très certainement…)

On peut entrer dans un avion ou dans une maison, ainsi on peut dessiner l'intérieur. Mais d'autres choses ne peuvent pas être visitées de cette manière ! Alors, soit on imagine ce qu'il y a à l'intérieur, soit l'on a appris d'une autre manière ce qu'il y a à l'intérieur et on peut le dessiner…


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier