Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré à
Ma folle semaine avec Tess
un film de Steven Wouterloo
Pays-Bas, 2019, 1h23

Sam, onze ans, passe ses vacances avec sa famille dans une île de la Frise aux Pays-Bas. C'est là qu'il rencontre Tess, qui va l'entraîner dans une étrange histoire… C'est que Tess est plutôt originale ! Pleine d'entrain et pas timide pour un sou, elle voit d'abord en Sam un partenaire idéal pour apprendre à danser la salsa ! Mais cette lubie a un objectif bien précis. En effet, sous ses dehors pétillants, Tess cache un secret. Et Sam va l'aider à faire aboutir un projet un peu risqué… sur le plan émotionnel !
Sam, s'il paraît moins fantasque que sa nouvelle amie, a lui aussi une drôle d'idée en tête ! Persuadé qu'il devra un jour ou l'autre affronter la solitude, il a décidé de s'entraîner à vivre seul pendant ces vacances ! Naturellement, son planning (avec ses plages d'isolement !) n'arrange pas les affaires de Tess, ni celles de ses parents, pour qui les vacances sont un moment privilégié pour être ensemble !

Ce film, plein d'humour mais aussi de sensibilité, développe les questionnements des deux enfants sur leur passé et leur avenir, sur le sens que l'on donne à sa vie et aux relations avec les autres. Aussi, sa vision dans un cadre scolaire, avec des enfants à partir de 9 ans, permettra d'améliorer la compréhension du film et d'en approfondir la lecture. Des discussions permettront de définir les véritables enjeux de cette histoire et de dégager les motivations des personnages, par exemple. Mais la vision du film invite aussi à une découverte géographique et culturelle de la Frise, que l'on abordera par une navigation… sur Internet !

L'extrait ci-dessous du dossier pédagogique consacré à Ma folle semaine avec Tess s'attache au thème de la solitude qui préouccupe particulièrement le jeune personnage, Sam.

La solitude

Image du film« Être seul·e » est une situation qui se décline de différentes manières dans le film. C'est quelque chose d'important pour Sam, mais pas seulement pour lui…

En discutant de ce thème, on souhaite exercer l'esprit critique, dépasser son point de vue personnel et pouvoir en adopter un autre, avoir une réflexion de type « philosophique ».

Concrètement

Présentons l'activité :

Le film que l'on a vu ensemble parle, entre autres, de solitude. Sam veut s'entraîner à la solitude. Mais il n'est pas le seul personnage concerné par la solitude.

  • Vous souvenez-vous des personnages et de situations où les personnages sont seuls ou manifestent le désir d'être seul ?
  • Quelles différences y a-t-il entre ces situations ou ces désirs de solitude ?
  • Pensez-vous qu'on peut s'entraîner, comme Sam, à la solitude ?

Ccommentaires

On pourra relever les situations suivantes :

  • La maman de Sam reste seule, parce qu'elle a la migraine.
  • Tess dit qu'elle a besoin d'être seule, quand elle a rencontré Hugo pour la première fois.
  • Sam doit rentrer seul à la maison.
  • Sam décide de s'entraîner à être seul.
  • Hugo et Elise ont envie d'être seuls et le disent quand Tess vient les inviter pour le pique-nique.
  • Hugo et Elise déclarent encore préférer rester seuls… mais ils acceptent de rejoindre Tess et Sam pour le quiz une heure plus tard.
  • Sam laisse un mot à sa famille : « J'ai besoin d'être seul ».
  • Sam est seul et bloqué dans la vasière !
  • Hille, l'homme qui a sauvé Sam est seul, depuis que sa femme est morte.

La solitude prend donc différentes formes :

  • la solitude choisie, qu'on désire ou dont on a besoin;
  • la solitude subie;
  • la solitude à deux, choisie par Hugo et Elise, qui est une solitude particulière…

La solitude subie n'est pas très agréable, c'est celle de Sam quand Tess le laisse tomber, celle de Hille, le vieil homme, depuis que sa femme est morte… On est seul sans l'avoir choisi ni décidé, et il faut vivre avec, supporter cela. Cette situation que l'on subit, on peut, peut-être, s'y habituer avec le temps, mais pas s'y entraîner !

Image du filmLa solitude choisie est très différente. On peut avoir envie d'être seul·e, pour faire ce qu'on veut, pour se sentir libre, pour ne pas devoir parler, pour ne pas devoir s'occuper des autres ou pour ne pas devoir tenir compte des autres, pour pouvoir réfléchir, pour être complètement disponible à ses propres sentiments ou émotions…

La maman de Sam qui a la migraine reste seule : cela la met « en congé de sa famille », elle peut se reposer, apprécier le silence 

Quand Tess laisse tomber Sam, après avoir rencontré Hugo, elle dit « avoir besoin d'être seule ». Elle veut sans doute réfléchir, sonder ses sentiments (elle s'étonne de ne rien avoir ressenti !), elle n'a sans doute pas envie de parler avec Sam… En réalité, elle est un peu bouleversée…

La solitude à deux de Hugo et Elise est évidemment une solitude spéciale, une solitude d'amoureux ! Mais elle se rapproche de la solitude choisie dans la mesure où elle permet d'être totalement disponible à une seule personne. Un peu comme quand on choisit d'être seul, pour être totalement centré sur soi-même, sur ses pensées, sur ses émotions…

 

Image du filmLe raisonnement de Sam ignore précisément cette différence entre la solitude choisie et la solitude subie. Il veut s'entraîner à être seul, mais en réalité, il s'ennuie, il regarde son chrono… Cet entrainement n'a pas de sens. Il veut en réalité se préparer pour le moment où ses proches disparaitront. Mais ce moment-là sera marqué par la tristesse, plus que par la solitude. Le problème ne sera pas de se trouver seul tout à coup, mais de ne plus être entouré par eux, les gens qu'il aime. Il pourrait tout aussi bien se promener dans un endroit plein de gens, il se sentirait toujours aussi seul et triste.

La solitude que l'on subit, on peut peut-être s'y habituer, avec le temps, mais pas s'y entraîner.

L'état dans lequel se met Sam pendant ses plages d'isolement est artificiel… Il sait qu'il va retrouver sa famille après.

Affiche du film


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier