Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Mitra
  • Projection unique

    Le 25/03/19 à 20:00

    Mitra

    La toute puissance d’une œuvre chorale qui nous invite à penser la psychiatrie et les pratiques de l’enfermement

    Hiver 2012. Internée contre son gré dans un hôpital psychiatrique à Téhéran, Mitra Kadivar, psychanalyste iranienne, entame une correspondance par courriel avec Jacques-Alain Miller, fondateur de l’Association Mondiale de Psychanalyse.

    Été 2017. Une équipe artistique s’inspire de ces échanges pour créer un opéra en s’imprégnant de la réalité de l’hôpital psychiatrique Montperrin à Aix-en-Provence.

    Et le cinéma de Jorge León d’embrasser, de faire fusionner ces deux saisons.

    Les échanges de mails seront lus par les protagonistes eux-mêmes. Des voix claires, magnifiquement posées qui cernent sans ambages ni pathos le calvaire subi par Mitra Kadivar. Celle-ci finit par apparaître sur l’écran. On est subjugué par son élégance, sa prestance qui nous fait songer aux héroïnes de la tragédie classique. Et son récit n’a rien d’exotique. Il s’inscrit dans nos chairs grâce aux incursions dans le quotidien de l'hôpital psychiatrique avec le mouvement énigmatique de corps silencieux, les stratégies liées à la prise en charge et quelques interventions de patients extrêmement lucides sur l’isolement, la stigmatisation dans lesquels la maladie les confine.

    Quant aux artistes chargés de la mise en scène et de l’intervention musicale, ils interviennent sur la pointe des pieds, avec une pudeur qui donne une incroyable résonance tant au récit de Mitra qu’à la déambulation des patients aperçus au détour d’une incursion dans l’institution psychiatrique.

    Lundi 25 mars à 18 h, avant la projection unique : une visite guidée de l’exposition « Inkxiety : dessiner quand l’angoisse est là » sera proposée par l’artiste Sophie de Patoul dans la galerie d’exposition du Caméo et au Caféo.
    Entrée libre. Places disponibles en nombre limité. Réservations sur : inkxiety19@gmail.com

    Projection unique à 20 h, suivie d'une rencontre avec Jorge Leòn, réalisateur

     

    Avec le soutien de l'Ecole de la Cause Freudienne (ECF), du Beau Vallon et du CAL Namur

    Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du jeudi 7 mars

     Tweet