Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Les 2 Alfred

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

Les 2 Alfred

  • Réalisé par
    Bruno Podalydès
  • Interprété par
    Sandrine Kiberlain, Denis Podalydès, Bruno Podalydès
  • Distributeur
    O brother
  • Langue
    Français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2020
  • Durée
    1 h 30
  • Version
    Version française
  • Type
    Comédie
  • Date de sortie
    2021-06-23

Une comédie délicieusement rocambolesque qui tourne en dérision notre société 2.0. Signée par Bruno Podalydès, cette invitation à retrouver la spontanéité et la naïveté de l’enfance s’inscrit dans la tradition du meilleur cinéma burlesque.

Alexandre, chômeur déclassé, a deux mois pour prouver à sa femme qu'il peut s'occuper de ses deux jeunes enfants et être autonome financièrement. Problème: The Box, la start-up très friendly qui veut l'embaucher à l'essai a pour dogme : « Pas d'enfant ! », et Séverine, sa future supérieure, est une « tueuse » au caractère éruptif. Pour obtenir ce poste, Alexandre doit donc mentir… Cet homme vaillant et déboussolé pourra-t-il surmonter tous ces défis ?

Depuis Dieu seul me voit (1998), chef d’œuvre absolu, Bruno Podalydès construit une œuvre attachante et sensible, burlesque et poétique, qui joue avec les petits dysfonctionnements de la vie quotidienne et de la modernité. Il inscrit ses histoires drôles dans un entre-deux, entre normalité et folie. Chez lui, pas de méchants ou de pauvres types dont on se moque, mais des gens sympas, des vrais, des maladroits qui ont du mal à trouver leurs marques dans la société. Bruno Podalydès fait preuve d’un fin sens de l’observation qui transforme de banales scènes de la vie en véritables moments magiques, propices à une excentricité douce et à un humour bienfaiteur. Le miracle est que cela reste inspiré et inventif de bout en bout. Sans doute parce que le ton décalé est assumé, crédible et, surtout, accessible. Pas de maniérisme, ici. Les dialogues sont savoureux mais ne cherchent pas le bon mot d’auteur et la mise en scène, efficace et discrète, rappelle la ligne claire (la BD, référence majeure du cinéma de Podalydès). Que dire des comédiens, géniaux et attachants ? Ils sont en phase avec l’esprit d’un film qui croit en l’intelligence du spectateur et l’invite au lâcher-prise. Pour son plus grand bonheur.

Nicolas Bruyelle, Les Grignoux

 Tweet