Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Aline

Prochaines séances

  • 2021-12-08 14:00
  • 2021-12-09 12:00
  • 2021-12-09 17:45
  • 2021-12-10 14:15
  • 2021-12-10 21:45
  • 2021-12-11 12:00
  • 2021-12-12 14:15
  • 2021-12-13 12:00
  • 2021-12-13 12:05
  • 2021-12-13 15:00
  • 2021-12-13 17:15
  • 2021-12-14 12:10
  • 2021-12-15 12:00
  • 2021-12-15 17:30
  • 2021-12-16 17:15
  • 2021-12-17 12:05
  • 2021-12-17 19:30
  • 2021-12-18 14:15
  • 2021-12-18 20:45
  • 2021-12-19 17:00
  • 2021-12-20 12:10
  • 2021-12-20 19:45
  • 2021-12-21 14:15
  • 2021-12-21 17:00

Aline

  • Choisissez une séance
    • Mer. 08 Décembre | 14:00
    • Jeu. 09 Décembre | 12:00
    • Jeu. 09 Décembre | 17:45
    • Ven. 10 Décembre | 14:15
    • Ven. 10 Décembre | 21:45
    • Sam. 11 Décembre | 12:00
    • Dim. 12 Décembre | 14:15
    • Lun. 13 Décembre | 12:00
    • Lun. 13 Décembre | 12:05
    • Lun. 13 Décembre | 15:00
    • Lun. 13 Décembre | 17:15
    • Mar. 14 Décembre | 12:10
    • Mer. 15 Décembre | 12:00
    • Mer. 15 Décembre | 17:30
    • Jeu. 16 Décembre | 17:15
    • Ven. 17 Décembre | 12:05
    • Ven. 17 Décembre | 19:30
    • Sam. 18 Décembre | 14:15
    • Sam. 18 Décembre | 20:45
    • Dim. 19 Décembre | 17:00
    • Lun. 20 Décembre | 12:10
    • Lun. 20 Décembre | 19:45
    • Mar. 21 Décembre | 14:15
    • Mar. 21 Décembre | 17:00
  • Réalisé par
    Valérie Lemercier
  • Interprété par
    Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud
  • Distributeur
    Cinéart
  • Langue
    Français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2020
  • Durée
    2 h 08
  • Version
    Version française
  • Type
    Drame
    Biographie
  • Date de sortie
    2021-11-10

À travers un biopic plein de tendresse, Valérie Lemercier raconte de manière romancée la trajectoire exceptionnelle de Céline Dion avec la sincérité d’une fan absolue qui réalise son rêve

 

Québec, fin des années 1960, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14e enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine, et quand Aline grandit, on lui découvre un don : elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête, celle de faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Épaulée par sa famille et guidée par l’expérience, puis l’amour naissant de Guy-Claude, elle va écrire les pages d’un destin hors du commun.

Son approche très premier degré est déjà l’une des grandes qualités de ce film joyeux, pop et mélancolique qui joue avec les codes classiques du biopic musical sans les révolutionner (ce n’était pas le but), et qui ne se prend jamais au sérieux. Il réussit surtout le miracle de toucher tout le monde, même celles et ceux a priori peu friands des chansons de Céline Dion, et ce n’était pas gagné. Valérie Lemercier touche à l’universel car elle raconte un conte, celui d’une enfant du peuple dotée d’un don par la grâce duquel elle finira par toucher les étoiles, et qui vivra une histoire d’amour forte avec son mari-imprésario. Tout cela sans tomber dans le kitch, en émouvant simplement.

Le film additionne des séquences-clés de la vie de l’artiste, joliment reconstituées avec strass et paillettes quand il le faut, non sans cette pointe d’humour qui fait la personnalité d’une cinéaste férue d’histoires plus grandes que la réalité (Palais royal) et dont le ton évoque parfois la poésie vintage de Wes Anderson, surtout dans la première partie concentrée sur l’enfance dans la maison familiale. Le mimétisme est incroyablement réussi, Valérie Lemercier ayant pris soin d’incarner le plus véridiquement possible son héroïne jusqu’à rendre très troublantes de nombreuses scènes de concerts.

On regarde le film comme l’on parcourrait un beau livre plein de vignettes et de couleurs chaudes, avec la certitude de passer un moment réconfortant : parce qu’il transmet de beaux sentiments et qu’émerge de lui la déclaration d’amour d’une réalisatrice pour son héroïne. Aline, c’est une invitation à voir la vie comme une chanson populaire, avec ce que cela sous-entend de légèreté et de sérieux, et le résultat ne manque pas de style.

 

NICOLAS BRUYELLE, les Grignoux

Fiche PDF du film

 Tweet