Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Flee

Prochaines séances

  • 2022-06-26 15:45
  • 2022-06-26 19:45
  • 2022-06-27 20:00
  • 2022-06-28 12:00
  • 2022-06-28 16:15

Flee

  • Choisissez une séance
    • Dim. 26 Juin | 15:45
    • Dim. 26 Juin | 19:45
    • Lun. 27 Juin | 20:00
    • Mar. 28 Juin | 12:00
    • Mar. 28 Juin | 16:15
  • Réalisé par
    Jonas Poher Rasmussen
  • Distributeur
    Mooov
  • Langue
    danois/anglais/russe/suédois
  • Pays d'origine
    Danemark/France/Suède/Norvège
  • Année
    2020
  • Durée
    1 h 30
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Animation
  • Date de sortie
    2022-06-01
  • Récompenses

    European Film Award du Meilleur film d'animation et documentaire

Flee raconte l’histoire vraie d’Amin qui, à l’aube de son mariage avec son compagnon, décide de dévoiler un secret qu’il cache depuis plus de 20 ans. Ce documentaire d’animation nous embarque de l’Afghanistan au Danemark sur le parcours semé d’embûches d’un enfant réfugié. Un récit poignant, lauréat du Grand Prix du Jury à Sundance

Quel est le plus ancien souvenir que tu as de ton enfance ? Avant de répondre à la question, Amin, allongé sur une couverture aux motifs géométriques colorés, ferme les yeux et prend une profonde inspiration. Comme s’il plongeait en apnée dans sa mémoire… Thérapie ou témoignage ? Dès l’ouverture de son documentaire animé, la mise en scène de Jonas Poher Rasmussen repose sur le recueil de la parole de son ami, brillant universitaire et ancien réfugié afghan qui n’a jamais souhaité raconter dans le détail son chemin d’exil vers le Danemark.

Un témoignage intense qui commence à Kaboul, en 1984. Enfant turbulent d’une famille aisée, Amin coule des jours heureux entre le domicile familial, l’école et les virées dans les rues de la capitale afghane. Casque audio vissé sur la tête, le jeune garçon qui aime chiper à sa sœur une de ses robes, se trémousse dans les allées du marché au rythme de Take on me, le tube de A-ha. En grandissant, Amin comprend qu’il est homosexuel en regardant en boucle les films de Jean-Claude Van Damme, dont il tombe éperdument amoureux.

Mais la sortie de l’enfance sera brutale : le pays est en proie à la guerre civile. Après l’arrestation de son père, Amin fuit Kaboul avec sa famille avant l’arrivée des talibans et livrera tout au long du film le récit de son parcours jusqu’au Danemark.

Le témoignage fait ici fonction de confession, le personnage principal se délivrant du lourd secret tapi en lui. Impossible de le dévoiler sans déflorer le dénouement du film, mais son poids est tel qu’il empêche Amin de se confier, d’accorder sa confiance et de vivre sereinement sa vie de couple. Ou quand le cinéma devient une forme de psychanalyse…

Fiche PDF du film

 Tweet