Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Soirée de soutien aux sinistré·e·s des inondations

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

Soirée de soutien aux sinistré·e·s des inondations

  • Réalisé par
    André François
  • Distributeur
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Durée
    2 h 15
  • Version
    Version française
  • Date de sortie
    2022-06-15

À l’initiative du collectif Entraide inondations belges des Pyrénées orientales, avec la collaboration d’André François, réalisateur de l’émission Strip-Tease, et de la Sonuma – Les archives audiovisuelles, nous organisons une soirée dont les recettes seront entièrement reversées à des collectifs de soutien envers les sinistré·e·s des inondations

À l’affiche de cette soirée : le magazine télévisé Strip-Tease de la RTBF, qui a déshabillé la société belge de 1985 à 2002. Vous aurez l’occasion de savourer huit épisodes de l’émission culte à travers le regard caustique d’André François, présent pour un échange avec le public !

PROGRAMME :

À votre santé (1996, 14 mn)

On y suit Pierre qui fut, durant le dernier quart du siècle dernier, le fort peu conventionnel médecin de quartier au cœur de Droixhe.

Le dragueur a belle mine (1991, 12 mn)

Alain, 25 ans, beau gosse, physique de footballeur allemand, habite chez sa maman. Artiste préféré : Julio Iglesias. Hobby : la drague, cherche jolie jeune fille pour s’établir et devenir sérieux.

Paraboles (1998, 14 mn)

Quand la vieillesse vous guette, que la solitude se fait pesante, que les amis se font rares, que les proches disparaissent peu à peu de votre horizon, quelle est l’amie qui reste fidèle, omniprésente, joyeuse et colorée ? La télé, pardi !

Ils sentaient bon le sable chaud (1986, 15 mn)

Quand, entre Mouscron et Ostende, deux anciens légionnaires s’insultent en langage châtié et se bagarrent pour port illégal de médailles en chocolat, non sans évoquer avec nostalgie les bordels militaires de campagne.

Madame est servie (1991, 13 mn)

Elle, liégeoise nonagénaire, est l’exigeante patronne de son café/resto/hôtel ; lui, bruxellois, est devenu sur le tard son homme à tout faire têtu. Le client se faisant rare, ils ont tout le temps de se faire face.

Ma terre dolorosa (1989, 17 mn)

À quarante-cinq ans, fermier au Pays de Herve, vivant avec sa vieille maman impotente, entre la truie qui met bas, la chorale du village et le bal du samedi soir, André attend désespérément l’âme sœur.

Madame est saisie (1995, 12 mn)

En son bistrot d’Angleur, Suzy a trop fait crédit, au point de ne plus en avoir elle-même. Et voilà que débarquent l’huissier de justice, sa liste des objets à saisir, sa machine à écrire et ses trois accompagnants policiers. Sage précaution de venir accompagné, car ce serait sous-estimer Suzy que de croire qu’elle est de nature à se laisser dépouiller.

Monsieur le Bourgmestre (1992, 11 mn)

Je vous parle d’un temps où Hervé Brouhon, bourgmestre de Bruxelles et top chef à ses heures, vous offrait la recette d’un menu délicatement alcoolisé.

Fiche PDF du film

 Tweet