Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film The Old Man and the Gun

Prochaines séances

  • 2019-03-20 18:30
  • 2019-03-22 12:10
  • 2019-03-22 14:30
  • 2019-03-23 16:15
  • 2019-03-23 22:20
  • 2019-03-25 14:00
  • 2019-03-25 16:30
  • 2019-03-26 12:00
  • 2019-03-26 18:30

The Old Man and the Gun

  • Choisissez une séance
    • Mer. 20 Mars | 18:30
    • Ven. 22 Mars | 12:10
    • Ven. 22 Mars | 14:30
    • Sam. 23 Mars | 16:15
    • Sam. 23 Mars | 22:20
    • Lun. 25 Mars | 14:00
    • Lun. 25 Mars | 16:30
    • Mar. 26 Mars | 12:00
    • Mar. 26 Mars | 18:30
  • Réalisé par
    David Lowery
  • Interprété par
    Robert Redford, Casey Affleck,Sissy Spacek, Danny Glover, Tom Waits
  • Distributeur
    The Searchers
  • Langue
    anglais
  • Pays d'origine
    États-Unis
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 33
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-02-20

David Lowery, le réalisateur de A Ghost Story, offre à Robert Redford son beau tour de piste dans le rôle d’un truand au grand cœur qui a du mal à décrocher de l’adrénaline des braquages

Le film est basé sur l’histoire vraie de Forrest Tucker, connu pour ses multiples braquages, arrestations et évasions de prison, et qui, à 82 ans, n’a pas fini de dévaliser les petites banques de quartier. Il exaspère par la même occasion l’agent Hunt (Casey Affleck), à ses trousses depuis quelques mois mais arrivant toujours sur les lieux des crimes avec un train de retard. Il faut dire que le vieil homme a l’expérience du terrain et a bien rodé son numéro : il s’approche lentement du guichet, s’adresse poliment à l’employé qui s’y trouve et de manière très calme et très discrète lui fait comprendre qu’il cache un flingue sous sa veste et qu'il a tout intérêt à remplir sa sacoche de liasses de billets s’il ne veut pas de grabuge. Pas question ici de prise d’otages ou de fusillade, mais un dialogue simple et efficace qui ne traumatise personne. Tucker sait pourtant que l’heure de la retraite a bientôt sonné et, alors qu’il entame une relation avec la belle Jewel (Sissy Spacek), il envisage pendant un moment de finir ses jours à ses côtés, dans son ranch à s’occuper des chevaux… Mais c’est sans compter sur l’appel du risque et de l’adrénaline qui le pousse à organiser son dernier casse.

David Lowery raconte cette histoire sur un ton doux-amer, où l’intensité de l’action – des braquages et des courses-poursuites – n’appelle jamais une nervosité dans la mise en scène, à l’image de ce truand en bout de course qui a choisi pour arriver ses fins, non pas la grosse artillerie, mais la finesse de la ruse et de l’entourloupe. Surtout, le film est un hommage à l’acteur Robert Redford et à sa brillante carrière à laquelle il s’amuse à faire de nombreux clins d’œil, notamment à travers d’anciens extraits de ses films, de vieilles photographies et de citations diverses. Une belle manière, somme toute, de tirer sa révérence.

LES GRIGNOUX

 Tweet