Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film La grande ville

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

La grande ville

  • Choisissez une séance
  • Titre original
    Mahanagar
  • Réalisé par
    Satyajit Ray
  • Interprété par
    Madhabi Mukherjee, Anil Chatterjee
  • Distributeur
    Celluloid dreams
  • Langue
    anglais, bengali
  • Pays d'origine
    Inde
  • Année
    1963
  • Durée
    2 h 16
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-06-04

Dixième long métrage du cinéaste indien Satyajit Ray, La grande ville saisit à travers l’histoire d’une famille le quotidien de tout un peuple, et dresse en perspective un idéal qui briserait enfin le carcan des traditions

Adaptation d’une histoire écrite par Narendranath Mitra, La grande ville débute comme une description sociale, simple et touchante. Celle de la vie de la famille Mazumdar et de ses difficultés quotidiennes. Un seul salaire, celui de Subrata, employé de banque, nourrit toute la famille : sa femme Arati, son fils, sa belle-sœur et ses parents. Il ne s’agit pas d’une description complaisante de la misère, mais de la peinture sensible du quotidien d’une famille comme les autres à Calcutta. Chacun semble manger à sa faim, mais tout autre achat – une paire de lunettes, un sachet de thé ou une boîte de tabac – est un luxe qu’il est difficile de se permettre tant il faut compter chaque roupie du salaire de Subrata. Une idée germe alors dans l’esprit d’Arati : elle veut travailler, soulager son mari, contribuer à la vie du foyer et, le plus simplement du monde, améliorer le quotidien.

Proposer, rêver, quitte à bousculer les valeurs les plus fondamentales de ses compatriotes, voilà ce qui anime le cinéaste. Il rompt alors un tabou en Inde à l’époque, celle de la femme au travail… et transforme un film social en un véritable film d’aventure.

Plutôt qu’une simple observation sociale, Satyajit Ray crée dans La grande ville une dynamique palpitante, révélant ses espoirs. Il trace un chemin, éclairé par une actrice lumineuse, traversé d’émotions et d’intelligence. La grande ville est un film indispensable, l’art de Satyajit Ray porté à son pinacle.

 Tweet