Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Les cornes de la vache

Prochaines séances

  • 2019-06-25 20:00

Les cornes de la vache

  • Choisissez une séance
    • Mar. 25 Juin | 20:00
  • Titre original
    Amahembe Y'inka
  • Réalisé par
    François Bierry
  • Distributeur
    Celluloid dreams
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Année
    2019
  • Durée
    0 h 52
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-06-13

événement(s)

Ce film documentaire raconte l’histoire essentielle de communautés villageoises au Rwanda qui se sont réappropriées le débat de la justice 

Une expérience fantastique de justice réparatrice est en train de faire ses preuves dans quelques villages au Rwanda. Ce n’est pas un hasard, évidemment : ce pays a connu l’indicible avec le génocide dont on vient de commémorer le 25e anniversaire du déclenchement. Au bout du bout de l’horreur, la lumière surgit…

Les communautés ont embrassé un processus de justice réparatrice dans le domaine des violences sexuelles et domestiques, qu’elles mettent aujourd’hui en œuvre par et pour elles-mêmes. La justice classique ne résolvait pas tout et les sanctions, lorsqu’il y en avait, n’étaient pas toujours acceptées par les auteurs, tandis que les victimes n’y trouvaient pas non plus leur compte. Du coup, pour ce projet pilote, on a inversé le processus : plutôt que de confier le problème à des personnes extérieures (juges, avocats, directeurs et gardiens de prisons), les communautés prennent leur place légitime dans le jugement. Toutes les parties prenantes sont intégrées dans le parcours de justice réparatrice. Et c’est devant la population réunie au grand complet lors d’un cercle de dialogue que les protagonistes prennent l’engagement de repartir sur une autre base. La victime se sent reconnue, l’auteur accepte sa sentence, parce que celle-ci lui permet aussi de s’en sortir la tête haute, et les proches s’engagent à accompagner et à soutenir ce petit monde dans la durée !

Les images magnifiques de ce film montrent aussi que la justice est un élément essentiel de la vie en société. Le sens de la justice et de ce qu’elle peut faire pour que les personnes retrouvent leur humanité et se reconstruisent en lien avec leur communauté est décidément une question fondamentale !


BAUDOUIN LÉNELLE, CANAL C

 Tweet