Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Minuscule 2 : les mandibules du bout du monde

Enseignant

Ce film est disponible également en matinées scolaires

Prochaines séances

  • 2019-06-26 14:30
  • 2019-06-30 11:15
  • 2019-07-01 14:00
  • 2019-07-02 14:00

Minuscule 2 : les mandibules du bout du monde

  • Choisissez une séance
    • Mer. 26 Juin | 14:30
    • Dim. 30 Juin | 11:15
    • Lun. 01 Juillet | 14:00
    • Mar. 02 Juillet | 14:00
  • Réalisé par
    Thomas Szabo & Hélène Giraud
  • Distributeur
    Athena Films
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2019
  • Durée
    1 h 32
  • Version
    Version doublée en français
  • Public
    à partir de 5 ans
  • Date de sortie
    2019-05-22

Cinq ans après le premier Minuscule, Thomas Szabo et Hélène Giraud continuent de nous enchanter et de partager leur amour de l’infiniment petit dans ce second volet encore plus complexe et plus abouti que le premier !

Le premier long métrage cinéma de l’univers Minuscule, qui mêlait déjà prises de vues réelles et images de synthèse, a connu un large succès à travers le monde. Fourmillant d’inventivité, de détails, de précisions dans sa conception graphique et son animation, Minuscule s’est même vu décerner le César du meilleur film d’animation.

Minuscule 2 s’ouvre sur la même image que le volet précédent : un plan d’ensemble sur la vallée qui, cette fois-ci, est couverte d’un manteau neigeux. Il est urgent de préparer ses réserves pour l’hiver. Hélas, durant l’opération, une petite coccinelle (la progéniture de la coccinelle du premier volet), se retrouve piégée dans un carton… à destination des Caraïbes ! Une seule solution pour la retrouver : reformer l’équipe de choc ! La coccinelle, la fourmi et l’araignée reprennent donc du service à l’autre bout du monde.

Qui dit nouvel environnement, dit nouveaux spécimens et nouveaux gags, d’une course-poursuite avec une mante religieuse vorace à un sauvetage de chenille face à une grosse mygale affamée ; mais aussi l’entrevue des coccinelles françaises avec leurs semblables guadeloupéennes, des coccinelles noires tachetées de rouge. Cette rencontre conduit le récit vers un dénouement surprenant, digne d’une romance en prise de vues réelles, qu’on ne révélera pas…

Enfin, ce nouvel opus propose une intrigue plus complexe, avec une interaction plus importante entre les hommes et les insectes. C’est coloré, original et très sophistiqué. Les spectateurs de tous âges ne bouderont donc pas leur plaisir en découvrant cette superbe production 100 % française.

Enseignant·e·s, ce film est proposé en matinée scolaire à Namur : infos et réservation ici

 Tweet