Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Ask Dr. Ruth

Enseignant

Ce film est disponible également en matinées scolaires

Prochaines séances

  • 2019-08-25 19:30
  • 2019-08-26 18:30
  • 2019-08-27 12:15
  • 2019-08-28 14:15
  • 2019-08-29 17:45
  • 2019-08-29 18:45
  • 2019-09-01 14:00
  • 2019-09-02 20:00
  • 2019-09-03 20:45

Ask Dr. Ruth

  • Choisissez une séance
    • Dim. 25 Août | 19:30
    • Lun. 26 Août | 18:30
    • Mar. 27 Août | 12:15
    • Mer. 28 Août | 14:15
    • Jeu. 29 Août | 17:45
    • Jeu. 29 Août | 18:45
    • Dim. 01 Septembre | 14:00
    • Lun. 02 Septembre | 20:00
    • Mar. 03 Septembre | 20:45
  • Réalisé par
    Ryan White
  • Distributeur
    Cherry Pickers
  • Langue
    anglais
  • Pays d'origine
    États-Unis
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 40
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-07-31

Peu connue de ce côté-ci de l’Atlantique, l’infatigable nonagénaire Ruth Westheimer (une « star » pour les Américains) est à la sexologie ce que Ruth Bader Ginsburg est à la justice : une héroïne au parcours « bigger than life », à découvrir dans cet espiègle documentaire

Elle n’a jamais eu froid aux yeux, Ruth Westheimer. Elle n’a jamais voulu non plus prendre sa retraite. C’est ainsi qu’elle continue à écrire des bouquins, à enchaîner des rencontres et des interviews. Elle a profondément impacté la manière de parler de la sexualité chez les Américains, grâce à un de ces talk-shows qui foisonnent sur les télés US. Et cela dès les années 1970 où, avec son look de gentille grand-mère, elle s’est forgé la réputation d’être tout à fait franche et directe. Sa phrase fétiche : « il n’y a pas de normalité ». Surtout pas en matière de pratiques sexuelles. Et donc, en sexologue attentive, elle pose des questions, utilise un vocabulaire ciblé pour que celles et ceux qui posent des questions soient le plus précis possible – et qu’ils arrêtent d’être gênés ou honteux de leur propre désir. Ensuite, elle donne des conseils. Parfois hilarants tant ils sont lapidaires, toujours censés.

Dans les années 1980 et 1990, en pleine épidémie du sida, elle témoigne son soutien à la communauté gay et aide à une meilleure compréhension de la maladie et de sa transmission, ayant à cœur d’informer, de militer pour que la prévention touche tout le monde. Cette petite femme débordante d’énergie a une histoire pour le moins tumultueuse et n’était pas forcément destinée à devenir cette égérie de la sexualité décomplexée. Née en Allemagne en 1928, elle a à peine 10 ans lorsque ses parents l’envoient dans un pensionnat suisse avec d’autres enfants juifs allemands. Pendant quelques années, elle parvient à correspondre avec ses parents dans des lettres qui cachent mal son désarroi à elle et leur statut pour le moins compliqué. Un beau jour, plus de lettres… On découvre un parcours hors du commun, une vieille dame espiègle et positive, aux choix parfois déroutants. C’est une de ces femmes dont l’existence donne la niaque, dont la seule pensée peut même, parfois, rendre optimiste.


LES GRIGNOUX

 Tweet