Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Greta

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Greta

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Neil Jordan
  • Interprété par
    Isabelle Huppert, Chloë Grace Moretz
  • Distributeur
    The Searchers
  • Langue
    anglais
  • Pays d'origine
    États-Unis
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 39
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-06-19

Greta, veuve venimeuse, amadoue une jeune femme à la gentillesse naïve en jouant sur sa solitude un peu trop poignante… Thriller classique par son aspect anxiogène, Greta organise la rencontre improbable mais assez jouissive d’Isabelle Huppert et de la jeune Chloë Grace Moretz

Fraîchement débarquée de sa province natale à New York, Frances a tout d’une jeune fille ordinaire : elle vit en colocation avec sa meilleure amie, adore sortir et travaille dans un restaurant hyper huppé pour gagner sa croûte. C’est une bonne âme, serviable, gentille, qui porte en elle la blessure encore fraîche du décès de sa maman.

Quand elle trouve, égaré sur une banquette de métro, un sac à main classieux (bien qu’un tantinet désuet) contenant de l’argent, quelques papiers et une carte de résidence, elle songe naturellement à le rendre à sa propriétaire. Elle se rend aussitôt à l’adresse indiquée, jolie maison au fond d’une cour, dans un quartier un peu hors du temps. Elle y rencontre Greta, dame solitaire mais charmante, qui joue du piano et égrène quelques souvenirs de sa vie en France en servant le café.

Frances est touchée par cette dame, par la solitude qui semble poindre de son quotidien, et quelques coups sourds de la part des voisins, qui sont en plein travaux paraît-il, ne semblent pas l’inquiéter outre mesure.

La jeune femme développe alors une forme un peu particulière d’affection à l’égard de Greta, renonçant de plus en plus souvent à des sorties pour aller manger chez elle. Frances a, sans doute un peu trop vite, trouvé chez elle une mère de substitution.

Seule sa meilleure amie trouve quand même franchement louche cette histoire de sac, ces visites si fréquentes et ne peut s’empêcher de s’inquiéter… Elle a bien raison : un jour, alors que Frances regarde dans les armoires de Greta, elle tombe sur une rangée de sacs identiques à celui qu’elle lui a ramené, au dos desquels un post-it mentionne un nom et un numéro de téléphone… Là, c’est la panique. Il faut désormais trouver le moyen de se défaire de cette Greta devenue bien trop collante, trop inquiétante.

Greta, bien que d’aspect classique et parfois un peu attendu, joue savamment avec nos peurs en dosant son suspense et ses effets. On épinglera particulièrement les prestations d’Isabelle Huppert, forcément parfaitement à l’aise dans ce rôle dont émane le malaise, et de la jeune Chloë Grace Moretz (Hugo Cabret, Dark shadows) en innocente victime…


LES GRIGNOUX

 Tweet